Rechercher
  • Vincent Auriac

Vos placements et l'inflation

Le taux du livret A vient d’être relevé à 1% par le ministre des Finances. Est-ce une bonne nouvelle ? Cela signifie que pour 100 euros placés en ce début février, un détenteur de livret A obtiendra 101 euros en février 2023. Mais, dans l’intervalle, si les prix continuent leur progression annuelle de 3,5%, le prix du panier de la ménagère progressera plus vite que les intérêts du livret. Elle pourra acheter moins d’articles : c’est une perte de pouvoir d’achat.


Depuis 2018, le taux du livret A ne suit pas la hausse des prix. Et le phénomène risque de s’amplifier en 2022 : les prix augmenteraient de 3,5% pour seulement 1% de rémunération du Livret A. Si le Livret A est très répandu (55 millions de Français en possèdent un), il a rarement été l’ami de l’épargnant.


D’autres placements sont ils touchés ?


L’assurance vie subit le même sort. La revalorisation moyenne des contrats d’assurance vie (ou des contrats de capitalisation pour les personnes morales) n’a pas dépassé 1,27% en 2020 et probablement autant en 2021.



Comment s’en prémunir ?


Phénomène intéressant, les produits de finance responsable affichent désormais des rendements les plus élevés que les produits traditionnels. Comment expliquer cela ? Ils financent des activités économiques qui font l’objet d’une vraie demande et sont rentables. Dès lors, il est logique qu’ils affichent une rémunération positive.


Grâce à un important et continu effort de recherche, Axylia a identifié des solutions offrant du rendement transparent et pérenne comme la microfinance ou une sélection pertinente de fonds immobiliers bas carbone. À condition d’avoir la durée devant soi et peu de contraintes de sortie, ces deux segments offrent des rendements enviables compris entre 3% et 5,5 %.

10 vues0 commentaire