Rechercher
  • Vincent Auriac

Axylia a calculé l'empreinte carbone de l'épargne : 16 tonnes de CO2 par Français!

Retranscription de l’interview donnée le 7 janvier sur BFM Business

Comment la réduire en choisissant les bons placements financiers ?

Le patrimoine des ménages français représente 14 000 milliards d’euros, répartis à 55% dans l’immobilier et à 45% dans les actifs financiers.

https://www.bfmtv.com/economie/patrimoine/placements-epargne/le-patrimoine-net-des-menages-en-france-atteignait-un-niveau-record-avant-la-crise_AD-202012180218.html

Les actifs immobiliers s’élèvent à 8 000 milliards d'euros

Les Français achètent le plus souvent un appartement déjà construit dont la principale source de CO2 sera le chauffage. Le chauffage représente 3 tonnes de CO2 par Français. Il faut donc chauffer cet appartement à l’électricité car en France, l’électricité est à 95% sans CO2 (nucléaire, hydro, renouvelable). Il y a un « malus » de CO2 en cas de chauffage au fioul ou achat d’immobilier neuf, en effet la construction et le béton polluent beaucoup.

Un exemple de placement idéal est Kyaneos Pierre, une SCPI de rénovation énergétique. Cette SCPI achète de l'immobilier ancien en province et le rénove en circuit court et made in France.


Les actifs financiers s’élèvent à 6 000 milliards d'euros.

L’empreinte des placements bancaires (numéraire et dépôts) est également importante. Le principal poste émetteur est le compte courant et livret bancaire, placements qui représentent autour de 1700 milliards d’euros en France. L’impact carbone du placement dépend de la banque dans laquelle on met son argent.

L’ONG Oxfam a notamment publié un rapport sur l’empreinte carbone des banques françaises, et développé un outil pour calculer l’empreinte de son compte bancaire.

https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/calculez-lempreinte-carbone-de-votre-compte-bancaire/

La plus forte empreinte carbone constatée est la Société Générale, avec 652 g/€.

Dans les plus faibles empreintes, on retrouve le Crédit Mutuel, les néo banques comme Hélios, ou encore la NEF avec 135 g/€ et le Crédit Coopératif à 300 g/€.


Intéressons-nous maintenant à l’empreinte des placements financiers :

- Le monétaire a une aussi mauvaise empreinte que les comptes bancaires

- Les obligations ont une meilleure empreinte que le monétaire

- Les actions ont une empreinte 40% inférieure aux obligations

Il faut noter de gros écarts entre secteurs ! Les 3 plus émetteurs de CO2 sont les matériaux, utilities et le secteur de l’énergie.


Attention au greenwashing : ce qui est vert peut être noir…

D’après une étude d’Axylia : un des fonds Actions labellisé ISR avec le mot « Planète » dans son nom a une empreinte carbone 3 fois supérieure à son indice !


Ce qui n’est pas ISR peut être moins carboné que ce qui est ISR !

Morningstar, société de notation de fonds d’investissements, fournit des indicateurs de performance et de durabilité gratuits et accessibles au grand public. Cependant, les émissions de CO2 ne sont toujours pas dans le sélecteur.

Le fonds Actions idéal n’est donc pas identifiable, mais le fonds Montségur Croissance, non labellisé ISR, a une des empreintes carbones les plus faibles de la catégorie Actions Europe.


Quel vœu pour 2021 ?

Il faut libérer la finance responsable pour sauver le climat !

Les fonds ISR réduisent en moyenne de 15% les émissions de CO2, mais il faut passer à 75% en quelques années pour que la planète aille beaucoup mieux !

Il faut donc plus d’innovation. Sont à noter la sortie de l'application Rift, et celle du score carbone Axylia.


272 vues0 commentaire