Rechercher
  • Vincent Auriac

Comment réduire les émissions de CO2 de ses placements ?

Mis à jour : oct. 21



Retranscription du passage sur BFM Bourse le jeudi 15 octobre.


Où trouver l’information sur les qualités environnementales, sociales des activités des sociétés cotées ?

On trouve de l'information gratuite sur le site MSCI avec les notes agrégées de toutes les sociétés mondiales (AAA, la meilleure à CCC, la moins bonne) et sur Yahoo Finance où on trouve les notes Sustainalytics, séparément E,S et G ainsi que la note de controverse qui mesure l'exposition d'une entreprise à des procès, des articles négatifs dans la presse,...

Si on s'intéresse au climat, quelles sont les valeurs les plus émettrices de CO2 ?

Le principal gaz responsable du changement climatique est le CO2. Certains secteurs en émettent plus que d'autres. La base Trucost (réservée aux professionnels) permet d'identifier par ordre décroissant les plus gros émetteurs suivants : Arcelor, Lafarge, Engie, Total, EDF, Air France et Air Liquide.

Et si j’investis au contraire dans un fonds ISR, quels impacts puis-je en attendre sur le climat et pour la lutte contre le réchauffement ? Est-ce que cet impact va dépendre du type de fonds ISR dans lequel j’investis ?

Nous avons vu le mois dernier qu'il existe 4 formes de fonds ISR :


1. les fonds d'exclusion : pas de tabac, d’alcool, d’armes, de jeux

Ces secteurs émettent peu de CO2 et donc acheter ce type de fonds ne permettent pas d'avoir un fort impact sur le climat/

2. les fonds " best in class "

Un fonds ESG ne donne généralement pas ses émissions de CO2 mais sa note ESG ce qui est déjà un signe. On observe une réduction de 18% des émissions de CO2.

3. les fonds à intégration ESG

Ces fonds intègrent les critères ESG au même titre que le chiffre d'affaires ou les bénéfices. On peut citer le fonds Comgest Europe qui obtient une réduction de 80% des émissions de CO2. Problème : nous avons vu le mois dernier que les sites d'information à disposition du public ne permettent pas d'identifier les fonds à intégration ESG !

4. les fonds d'engagement

Ces fonds dialoguent avec toutes les entreprises et donc n'en excluent aucune. Ils n'ont pas d'impact fort le montant des émissions de CO2 mais peuvent aider à les réduire dans la durée par le dialogue qu'elles construisent.

Les investisseurs ont besoin d’outils clé en mains pour sélectionner les fonds au plus fort impact climat. Comment les trouver, les dénicher ?

L'épargnant en est réduit à lire les rapports extra financiers qui sont plus ou moins complets

Il n'existe pas de calcul normalisé. On peut citer :

. www.morningstar.fr donne accès au Morningstar Rating (note ESG), au Score Risque Carbone et au Fossil Fuel Involvement (pourcentage de charbon, pétrole et gaz).

Mais il est dommage de constater que la Score Risque Carbone et Fossil Fuel Involvement ne font pas partie du sélecteur de fonds, par ailleurs très complet. Il est donc impossible de trier les fonds sur ces 2 critères !

. Quantalys.fr : le site n’affiche pas les émissions de CO2

. le site Euronext360 affiche la notation de Climetrics qui est une notation agrégée de plusieurs critères

Comment puis-je réduire l’impact négatif de mes investissements ?

Il n'existe donc aucun moyen simple d’identifier les fonds les moins émetteurs de CO2.

Du coup, la solution la plus évidente c’est de faire le choix de fonds thématiques qui ont un objectif explicite. On ne sera pas surpris que ces fonds collectent fortement.

Mais rien n’est mesuré : une récente étude a montré que 50% des fonds Climat ont une empreinte carbone supérieure à l’indice et un fort biais petites capitalisations (plus risquées).

Bien sûr de plus en plus d’investisseurs espèrent une efficacité extra-financière de leurs investissements, mais aussi un rendement financier tangible. Y a t’il un lien entre performance financière et impact climat des fonds dans lesquels j’investis ?

Dans la catégorie Actions Europe, prenons les 2 fonds avec Label ISR aux extrêmes de performance. De janvier à septembre 2020, le premier fonds gagne 15% et le plus mauvais perd 19%. Pour quelle empreinte carbone ?

Le meilleur fonds a une empreinte carbone 45% plus faible que son indice.

Le plus mauvais fonds a une empreinte carbone plus forte de 31%.

L'épargnant subit donc la double peine : mauvaise performance financière et mauvaise performance carbone.

Est ce que le label ISR permet d’avoir une certitude d’impact ?

Le label ISR n’oblige pas à une performance cible comme par exemple : le fonds crée 20% plus d’emploi que l’indice / le fonds émet 50% de CO2 en moins que l’indice.

Le label ISR est une garantie sur le process déployé.

Ensuite, avec un fonds ISR on achète des actions en bourse qui est un marché secondaire.

On reprend les impacts existants à l’actionnaire qui vend ses titres, c'est un transfert de propriété et d'impact. C’est à différencier d'une augmentation de capital ou levée de fonds dans le non coté qui permet d’agir sur les impacts.

Conclusion : une grande confusion règne !


👉 Le label ISR doit apporter à l'investisseur une assurance d'impact positif pour les titres qu'on trouve dans les fonds labellisés, seulement sur le process de sélection.


👉 Le label ISR doit imposer un affichage uniforme des émissions de CO2 des fonds labellisés pour permettre la comparaison.


👉 les émissions de CO2, le pourcentage d'énergies fossiles sont utilement fournis par Morningstar France mais sont absents de leur sélecteur de fonds. J’ai commandé un nouveau sélecteur pour Noël sur BFM Bourse au micro de Guillaume Sommerer 🎅🎄🌍


👉 les fonds traditionnels (90% du marché) n’ont pas d'obligation d'information sur les impacts. Tant qu'on se bornera à exiger la vérité des impacts de 10% des fonds, on n'avancera pas.


Visionner l'émission

22 vues

© 2017 Axylia  TOUS DROITS RÉSERVÉS

  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • youtube_circle_gray-512