Rechercher
  • Vincent Auriac

Que faut-il retenir de l'année 2020 pour la finance responsable ?

Retranscription de l’interview donnée le 10 décembre sur BFM Business


C’est la fin de l’année, l’occasion de dresser le traditionnel bilan. Que faut-il retenir ?

On retiendra que 2020 est l’année où l’ISR s’est imposé. Les flux ont été énormes (cf flux des ETF ISR, avec 30 milliards d’euros investis). Il n’y a même plus que cela qui se vend ! Attention au greenwashing…


Justement que dire des performances ?

Elles sont très liées à la classe d’actifs !

Les performances du monétaire sont négatives depuis plusieurs années.

On peut évoquer l’épargne salariale. Il y a encore 22 Milliards investis en fonds monétaires qui perdent 0,5% par an. Soit 100 millions d’euros ! Il faut transformer ces supports au profit des obligations ou des actions.

En ce qui concerne les obligations, il y a une espérance de gains proche de 1%. Ce n’est pas excellent mais cela reste mieux qu’un livret.

Et enfin la catégorie actions, où l’on est passé de la fin du monde en mars à une fin d’année en fanfare avec de très belles performances.


Que dire de la performance des fonds Actions ?

On observe une surperformance globale des fonds Actions ISR. Mais il y a de grosses différences, les performances ne sont pas homogènes.

Tenez dans la catégorie Actions Europe, les performances vont de -15% à +15% contre un indice à 4%. Les fonds à impact (dernière génération de fonds ISR), bénéficient de la hausse des cours de valeurs vertes comme Vestas (80% depuis janvier).


La qualité ISR a t’elle une influence sur la performance ?

Oui clairement, ne serait-ce que parce que les flux vont sur les valeurs vertes qui montrent de très grosses performances en 2020.

Des exemples :

VESTAS : fabricant d’éoliennes, (+80%)

VOLTALIA, NEOEN : exploitants de parcs éoliens (+50% et +50%)

De plus, quand on achète un fonds ISR, on a en moyenne une amélioration entre 15% et 20% de la note ESG (Environnemental, Social, Gouvernance). La catégorie n’est cependant pas homogène. (cf étude d’Axylia sur l’impact des fonds ISR)


Une idée de fonds ISR

Le label ISR c’est bien mais ça ne représente que 500 fonds sur un total de 10 000 en France ! Il faut savoir regarder ailleurs.

J’ai trouvé un fonds intéressant. Il n’est pas ISR mais il a de meilleures notes ESG qu’un fonds ISR !

Le fonds Montségur Croissance affiche la meilleure performance sur 3 ans de tous les fonds de sa catégorie et 16% depuis le début de l’année. Son profil ESG est excellent : 4 planètes, des émissions de CO2 diminuées de moitié et 0% énergies fossiles.


Le particulier a t’il à sa disposition les outils utiles pour trouver ces fonds ?

Oui on peut citer Quantalys qui vient d’ajouter une fonctionnalité intéressante : on peut faire une recherche sur tous les fonds avec un label ISR, français ou européen.

Et vous le savez j’attends toujours pour Noël un sélecteur Morningstar avec le critère carbone...


Le Label ISR immobilier vient de sortir. Qu’en pensez vous ?

C’est un Label plus exigeant que pour les fonds investis en Bourse.

Là encore j’ai choisi de vous parler d’une SCPI qui n’a pas encore le Label mais qui devrait être une des toutes prochaines à l’avoir. C’est presque un scoop !

Je vais vous parler de Kyaneos Pierre.


Quelle est la particularité de cette SCPI ?

C’est une SCPI d’habitations. C’est original car 98% des SCPI sont investies en bureaux ou en commerces. Ce n’est pas une SCPI fiscale. J’aime bien car cela évite des déconvenues quand l’avantage est remis en cause (très fréquent en France).

C’est une SCPI qui investit en Province dans des zones en croissance démographique. Elle achète des immeubles pour les rénover. C’est bien la rénovation : ça émet 80% de CO2 de moins que la construction neuve.


En quoi consiste cette rénovation ?

- Aménagements : isolation combles, mitigeurs, chasses d’eau à économiseur, parquets, pompes à chaleur (84% des appartements de la SCPI vs 9% en France),

- priorité aux matériaux et matériel français (67%)

- 100% des travaux réalisés par des entreprises à moins de 50 km du chantier

Au final, la diminution de la consommation d'énergie est de 33%.

Il y a également un gain de pouvoir d’achat de 235€ par locataire par an.

Comme elle achète des biens en province, le rendement de la SCPI est intéressant avec 6% attendus cette année.


Que peut on souhaiter à nos auditeurs responsables pour 2021 ?

De l’innovation.

Le marché français n’est pas assez innovant. Les Américains sont à nos portes.

Vous avez remarqué : il y a trop peu de startups dans la gestion d’actifs qui est très réglementée.

Il faut que les investisseurs institutionnels aident les projets les plus innovants. C’est un appel à Bruno Lemaire : libérons la finance responsable !


44 vues0 commentaire

© 2021 Axylia  TOUS DROITS RÉSERVÉS

  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Facebook - Grey Circle
  • youtube_circle_gray-512